DANSE AVEC LE CADRE NOIR

Le Pitch

Une création unique...

" L'envie de ce film était de plonger dans la création inédite d’un spectacle basé sur le ballet de Coppélia de Léo Delibes - subtilement adapté aux tableaux classiques du Cadre noir - pour mettre en lumière le parallèle entre la danse et l’art équestre.

 

Lors du tournage, la caméra suit des écuyers happés peu à peu par l’univers classique romantique de Coppélia, laissant  affleurer leurs émotions, se mettant à l’écoute des propositions des danseurs et apportant leur touche d’excellence.

Les danseurs, eux, découvrent « une Maison » fascinante et les parallèles du travail des chevaux avec le leur.

 

Mon premier film.

Premier jour de tournage le jour de la création de 3V PROD.

Première collaboration avec le Cadre noir."

Valérie CHARRIEAU-KHALILI,

réalisatrice et productrice

Mai 2016

🔈 Activer le son sur la vidéo

Teaser

TÉMOIGNAGES

Cheval Magazine Juin 2017

" Une œuvre unique que l'on regarde avec attention et qui émeut autant qu'elle cultive."

Gabriel Cortès*,

Jour de Cheval Juillet 2017

"Pour tout dire en un mot, ce DVD est une réussite. Elle tient pour beaucoup à l'état d'esprit avec lequel la réalisatrice a abordé ce travail, en constatant d'emblée que "la danse comme l'art équestre repose sur l'équilibre ; la difficulté repose en son obtention, en harmonie et en légèreté."

* Le colonel Gabriel Cortès est l'actuel Commandant du Régiment de Cavalerie de la Garde Républicaine

Cheval Magazine Juin 2017 détouré.jpg
Jours de Cheval juill août sept 2017 GC.png

Le Film

Co-produit par

Logo CN fond suppr.png
3V PROD - logo Carte visite + cheval - c

et

Les écuyers du Cadre Noir de Saumur sont les gardiens du temple de l’Équitation de Tradition Française, inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2011. Ils évoluent dans un environnement discret, quasi monastique et ne se livrent que très rarement à des confidences.

 

Ce film nous plonge dans la création inédite d’un spectacle basé sur le ballet de Coppélia de Léo Delibes - subtilement adapté aux tableaux classiques du Cadre Noir - qui met en lumière le parallèle entre la danse et l’art équestre. On entre avec délice dans les coulisses pour observer comment travaillent les écuyers, et assister à la naissance de l’alchimie entre deux arts qui va jusqu’à surprendre les écuyers eux-mêmes.